Éducation nationale : le zéro pointé du Conseil d’État

Quelques menues choses sur le régime du mammouth.
Avatar de l’utilisateur
Pat
Administrateur délégué
Messages : 25248
Inscription : 03/12/2006 - 23:46
Localisation : Les Alleuds dans le 49
Contact :

Éducation nationale : le zéro pointé du Conseil d’État

Message non lupar Pat » 21/10/2014 - 17:53

Deux décisions annulées ou suspendues, cela paraît un incroyable amateurisme juridique. Mais est-ce vraiment de l'amateurisme ou une volonté d'imposer ses règles à l'encontre du droit ?
Mercredi dernier, le Conseil d’État a annulé deux décisions du ministère de l’Éducation nationale (MEN). La première concerne la circulaire de Vincent Peillon, de 2013, qui incitait les recteurs à faire la promotion de la fameuse « Ligne Azur » prétendant informer les jeunes s’interrogeant sur leur « identité sexuelle ». Les motivations de la décision sont particulièrement édifiantes. Le Conseil d’État reproche au MEN de ne pas avoir vérifié la neutralité du site.
Il relève que le site « présentait l’usage de drogues comme “susceptible de faire tomber les inhibitions” et comme “purement” associé à des moments festifs » sans mentionner l’illégalité de cette pratique, définissait la pédophilie comme une « attirance sexuelle pour les enfants » sans faire état du caractère pénalement répréhensible des atteintes ou agressions sur mineurs, et renvoyait à une brochure, intitulée « Tomber la culotte », qui incitait à pratiquer l’insémination artificielle selon des modalités interdites par l’article 511-12 du Code pénal. »
Un ministre incitait donc nos enfants à consulter un site préconisant des pratiques illégales ! On aurait pu penser que le ministre actuel ferait profil bas sur l’affaire. Que nenni ! Madame Vallaud-Belckacem, dans un communiqué, souligne que le Conseil d’État reconnaît la légitimité pour le MEN de lutter contre les discriminations (ce que personne ne contestait) et maintient la coopération du ministère avec l’association coupable du site incriminé. Elle confirme ainsi que son administration n’a pas été trompée mais qu’elle veut inculquer aux enfants une représentation « particulière » de la sexualité. On n’est plus dans la lutte contre l’homophobie.
Lire la suite => http://www.bvoltaire.fr/pierrevanommesl ... tat,132835

http://aucoeurdunationalisme.blogspot.fr/
Image
Que les hommes d'arme bataillent et que Dieu donne la victoire! (Jeanne d'Arc) Patriotiquement votre.

Revenir vers « Enseignement »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité